Secrétariat SELARL 04 77 37 05 22

Conséquences pression

Elles se caractérisent par un rapport non aidant (aux individus, situations, faits, événements), un durcissement voire une création de « problèmes » et de sources de « pression ».

1 – De la « tension » et du « stress » : ruminations incessantes de nature à durcir et rendre encore plus présent, voire à créer de toute pièce le « problème ».

2 – Un mal-être interne et de la frustration : provocation de réactions émotionnelles négatives : forte déception, culpabilité, honte, colère, fatigue extrême, etc.

3 – Des sabordages de ses conduites et des situations : focalisation sur les « problèmes », plus que sur leurs solutions.



Donec sem, in libero. lectus dapibus