Secrétariat SELARL 04 77 37 05 22

Conséquences Réductionnisme

Elles se caractérisent par une pensée réductionniste et une inadéquation des décisions avec 3 conséquences :

1 – Une focalisation abusive : sur les seules informations limitées et tronquées qui sont les plus apparentes ou qui sont mises à disposition par l’environnement, considérées alors à tort comme représentatives de l’objet. Absence d’analyse de façon « multi-variée » de l’objet, pas de pondération de façon équilibrée des informations et donc on accorde plus de poids à certaines informations au détriment d’autres qui peuvent être déterminantes.

2 – Une simplification abusive : c’est le fait de raisonner sur la base des 1ères idées reçues, des lieux communs, des idées simplistes faciles à comprendre et venant à l’esprit, raisonner sur la base d’analogies grossières.

3 – Une illusion de compréhension : on croit comprendre pleinement les choses, les situations, les personnes alors que ce n’est pas le cas. On croit que les personnes et les situations sont simples, faciles à comprendre et à piloter, d’où baisse de vigilance et prise de risques.




odio fringilla mi, Aliquam elit. ut risus