Secrétariat SELARL 04 77 37 05 22

Exemple Paloma

Paloma, postulante à un poste de responsable marketing au sein d’une grande entreprise vient d’achever son premier entretien de candidature. Celui-ci a duré 45 mn, alors que celui de la précédente candidate à duré plus d’une heure.

Elle en déduit immédiatement que son audition a été un échec : ils n’ont pas trouvé ma candidature pertinente, autrement ils m’auraient gardé plus longtemps.

Elle décide de ne pas continuer à se préparer pour un éventuel entretien complémentaire, qui pourrait avoir lieu sous 4 jours.

Quelle est son erreur de raisonnement ?

  1. elle réinterprète les points (objectivement) positifs au sein d’un autre cadre explicatif qui les colore de neutralité, voire de négativité. (disqualification)
  2. elle surestime la gravité des points négatifs (les voit comme plus négatifs qu’ils ne sont réellement négatifs) et inversement. (maximalisation/minimalisation)
  3. Face à des points positifs et négatifs, elle ne retient que les négatifs. (abstraction sélective)
  4. elle perçoit les situations soit comme totalement idéales, soit comme totalement négatives. (dichotomisation)
  5. elle fabrique une règle générale, à connotation négative, sur la base de l’apparition d’une seule situation à coloration négative. (surgénéralisation)
  6. elle tire une conclusion (négative) alors qu’une série d’autres conclusions sont possibles. (inférence arbitraire)
  7. elle surestime le poids des causes qui sont de son fait dans la genèse des situations à coloration négative. (personnalisation)

Exemples



quis, vulputate, risus. facilisis consectetur vel, suscipit dolor. mi,