Secrétariat SELARL 04 77 37 05 22

Exemple Nouveau

Un nouveau collaborateur, lors de sa première journée d’embauche, est arrivé avec une bonne heure de retard.

Son manager, alors que cet épisode date de 3 semaines maintenant, reste focalisé sur ce fait, en dépit du professionnalisme de ce collaborateur, qui donne a priori toute satisfaction.

Le manager porte sur ce collaborateur un jugement de non-fiabilité, basé sur son retard initial.

Loin d’intégrer les comportements ultérieurs et satisfaisants du collaborateur, le manager justifie même sa position : « la première impression est toujours la bonne ! ».

  1. utilisation de la première idée, de la première information ou du premier exemple simple venant à l’esprit afin de se prononcer. (disponibilité)
  2. ne considérer qu’un seul type de paramètres afin de se prononcer. (amorçage)
  3. ne comparer qu’à un seul point de référence, pas forcément pertinent. (ancrage)
  4. ne pas identifier les principaux leviers sur lesquels il est vraiment efficace d’agir. (conceptualisation)
  5. « cataloguer » rapidement un individu ou une situation sur la base d’un indicateur superficiel. (représentativité)
  6. ne pas percevoir les facteurs environnementaux qui sont (aussi) à l’origine des comportements des individus. (attribution)
  7. rester focalisé sur les premières informations reçues. (primauté)
  8. ne faire attention qu’aux informations du moment, en négligeant l’historique. (récence)

Exemples



Praesent quis, venenatis risus. Aenean lectus diam velit, elit. mi,